Archives de Catégorie: Uncategorized

SEISME NEPAL 2015

seisme chiso pani

Un drame humain, économique, écologique.
L’ASSOCIATION AMITIES FRANCO NEPALAISES est mobilisée.
Après avoir répondu, en association avec des ONG qui se trouvent sur le terrain et dont les actions sont dans l’urgence(sanitaire, alimentaire et médicale) il nous faudra reconstruire et continuer à mettre en œuvre les objectifs de l’association auprès des populations népalaises dont les besoins déjà importants vont devenir vitaux.

seisme chiso pani 1
Certains d’entre vous connaissent l’association qui a maintenant 22 ans d’actions.
Pour vous informer sur notre fonctionnement et activités vous pouvez vous pouvez vous diriger sur les différentes catégories
Pour adresser vos dons par chèques (seulement) :
AMITIES FRANCO NEPALAISES – Maison des associations – 83840 La MARTRE

chiso pani 6
N’oubliez pas de mentionner vos noms et adresse afin que nous puissions établir un reçu en fin d’année, les dons remis à l’association sont déductibles des impôts.
Merci d’avoir pris le temps de lire ce message.

CHISOPANI et les AMITIES FRANCO NEPALAISES

Je dois vous dire que je suis un petit village d’une cinquantaine de maisons éparpillées sur un territoire de « collines sèches » du Kavrepalanchok au Népal. Il est possible de m’atteindre en véhicule à moteur, en 3 heures de Kathmandu, par temps sec. La saison de mousson m’isole un peu, car la piste devient dangereuse et l’aventure un peu plus risquée.
Ma population « rurale » vit chichement d’une agriculture sur terrain en terrasses arrosées par l’eau du ciel. Quelques volailles, chèvres, ou bufflesses sont une « richesse » supplémentaire.
En fait, je suis un lieu comme on en croise beaucoup lorsqu’on quitte les circuits touristiques de mon pays. Un endroit « encore authentique » me direz-vous, un endroit qui a conservé son mode de vie traditionnel, mais qui connait l’importance de l’éducation pour ses enfants.
J’avais une école !!! Bon an, mal an, elle abritait entre 70 et 80 enfants et avait une petite pièce qui contenait des produits pharmaceutiques. La terre s’est mise en colère en 2015, ravageant tout et emportant l’instituteur qui enseignait et soignait nos petits maux.

2015-1

L’année scolaire n’était pas terminée et il fallut abriter les enfants des pluies torrentielles de la saison de mousson.

2015-2

2015 fût une année terrible et des associations de tous horizons se sont mobilisées pour aider mon pays. Une association chinoise a reconstruit 3 classes. Une association pakistanaise a commencé la construction d’un autre bâtiment. Dans ce temps un séisme ayant touché le Pakistan, cette association est repartie.

20160425_112247

Mon école renaissait et les enfants pouvaient revenir à l’abri pour étudier.

14542812_10153820851011603_819656086_n

En avril 2016 l’association « Amitiés Franco Népalaises » accepta notre projet d’aménagement des classes et du bureau des instituteurs. Malgré nos immenses besoins, nous avons pensé que le confort des enfants pour étudier était primordial.

20160425_114149

Aujourd’hui, nous sommes heureux de travailler dans de meilleures conditions, il nous reste à réfléchir sur des projets complémentaires, comme avoir de l’électricité, des toilettes, de l’eau, assurer la sécurité des enfants dans l’enceinte de l’école. …

14543634_10153820853056603_283874263_n

Notre motivation est forte et tenace, notre engagement pérenne. Les malas de fleurs et le sourire des enfants expriment un chaleureux DHANAYBAD * pour nos amis lointains des Amitiés Franco Népalaises.

*Dhanaybad = merci
LF.30/09/2016.

L’ECOLE DE MANKHA

Les travaux ont repris à Mankha.

Construction des sanitaires.

28053726_1773843436000698_1515908887_n.jpeg

Ce sera une belle école bien construite pour résister dans le temps et aux séismes.

Le 16 juillet 2018

Dernières photos de l’ensemble du site.

37232828_1955957137789326_4856746063379300352_n

37271069_1955956261122747_1793657911373725696_n    37186647_1955955237789516_3569513638572064768_n

 

 

Extrait d’un article du journal Libération.

Des maoïstes aux hipsters: au Népal, la renaissance d’une marque de baskets .Par AFP — 16 février 2018 à 07:22 (mis à jour à 10:43)

Longtemps, elles furent les chaussures emblématiques de la guérilla maoïste au Népal. Mais les baskets Goldstar connaissent aujourd’hui une seconde vie dans ce pays himalayen où elles sont devenues l’accessoire indispensable de tout hipster qui se respecte……………

«La plupart des biens que nous avons au Népal sont fabriqués soit en Inde, soit en Chine», déclare Shreyans Tamang, un jeune Katmandais buvant un thé au soleil avec des amis – une paire de Goldstar aux pieds. «Je pense que c’est aussi pour ça que j’aime les Goldstar, car elles sont fabriquées au Népal.»

Porté par les réseaux sociaux, le mouvement #MadeInNepal met l’accent sur les produits du cru et aide les fonds de commerce locaux à toucher une audience élargie.

Pour la chanteuse Samriddhi Rai, les Goldstar représentent aujourd’hui bien plus qu’«une paire de chaussures cool». Les enfiler, «c’est faire passer un message: +je soutiens ce que produit le Népal, l’industrie népalaise et j’incarne l’esprit népalais+».

 

LAPCHA après le séisme 2015

LAPCHA

Le 12 mai 2015 le séisme a durement frappé le village.

Aucune victime ( humaine) mais 40 maisons totalement détruites inhabitables  et 53 dans lesquelles il faut effectuer de sérieuses réparations.

Sous l’impulsion d’un groupe d’amis français de Teke, avec l’aide des Amitiés franco-népalaises, et le village de Figanières, se mobilisent pour aider à la reconstruction et répondre à l’urgence avant la saison d’hiver.

Avec l’équipe sur place et l’accord des habitants il a été décidé que cette aide serait transformée en achat de tôles pour les nouveaux toits.

Dès le mois d’Août ces tôles ont été commandées à l’entreprise népalaise HULAS.

A la fin de la mousson vers fin septembre, les habitants se sont mis au travail pour démolir les maisons sinistrées. Les pierres et le bois ont été au maximum récupérés.

IMG_0285%20(1)

La reconstruction a été confiée à des maçons et charpentiers professionnels très sollicités.

Elle avance bien

En décembre 2015 et début janvier 2016 Rose et Michel Jeannet se sont rendus au village et y ont séjourné 5 nuits.

IMG_0468

Il était prévu une distribution de tôles à tous ceux qui en avaient besoin.

Cette distribution n’a pas pu avoir lieu car la fabrique de tôles a été arrêtée à cause du blocus de la frontière indienne par l’ethnie  « Madhésis » pas satisfaite par la nouvelle constitution.

Ce blocus a duré presque 5 mois .

IMG_0298
Les entreprises reprennent doucement le travail et les tôles vont pouvoir être livrées petit à petit.

Le choix a porté sur les tôles de la meilleure qualité de couleur verte pour mieux se confondre dans le paysage.

Un extrait de la lettre de Teké donnant des nouvelles (reçue aujourd’hui 27/02/2016)

Depuis la réouverture de la frontière Indienne, Nous entendons et écoutons dans les medias qu’il y a beaucoup de camions de l’essence et du gaz qui sont passés par la frontière Indienne.

Mais, dans les stations de Katmandu. je ne vois pas qu’il y a changement.

Aucune station ne distribue de l’essence. Peut-être quelques-unes de temps en temps et pas régulièrement.

Un exemple, un de mon voisin est allé faire la queue dans une station avant hier pendant 4h30 et hier pendant 4h00, mais il n’a pas eu de l’essence, parce que l’essence a été finie bien avant qu’il arrive sur son tour.

Pour le gaz !!!, Je trouve qu’il y en a un petit peu plus par rapport quand il y a eu de blocus, mais on n’en trouve pas facilement. Un autre exemple : J’ai commandé du gaz depuis un mois et jusqu’à aujourd’hui je n’en ai pas. Je vois quand même que ça a baisse le prix par apport quand il y a eu du blocus, mais, cela n’a pas baissé comme c’ été avant de blocus.

Les entreprises commencent à travailler un petit peu, je crois qu’ils n’ont pas assez de première matière ou produits de matière nécessité) je ne sais pas comment on dit?

Pour LAPCHA , nous sommes obligés de distribuer les tôles en couleur bleu, parce que HULAS commence à sortir les couleur bleu, ils disent qu’il faut encore quelques semaines pour sortir le couleur vert.

Les gens de Lapcha nous disent qu’ils ont vraiment besoin, particulièrement ceux qui ont déjà construit la maison.

Donc, avant-hier, nous avons décidé pour le couleur bleu et j’ai téléphoné a Okhaldhunga pour qu’il puisse commander chez HULAS.

Donc, maintenant les tôles seront bleu non vert.

********************************

Teke Tamang et Rose en décembre 2015 à Lapcha.

DSCN1738

Le village se reconstruit lentement, mais surement avec l’acheminement possible des matériaux

Nouvelles photos reçus le 08/03/2016

photo 2photo 3

Rude labeur pour les villageois qui prennent le bois sur place.

photo 1

Distribution des tôles pour les toitures

lapcha2

 

lapcha1

 

lapcha

 

 

 

 

 

 

2015 L’ANNEE DU CHAOS

 

 

Mesdames, Messieurs,

Chers amis, chers donateurs, chers adhérents,

 

L’année 2015 a été une année de chaos pour le Népal.

Avec générosité vous avez répondu à notre appel.

Veuillez trouver ici toute notre gratitude.

Comme vous le savez, l’association Amitiés Franco-Népalaises avait mis en réserve des fonds pour répondre à l’urgence.

Cette réserve a été versée à deux organismes humanitaires qui ont pu se rendre rapidement au Népal après les séismes.

Les dons que nous avons perçus ont été employés partiellement sur des projets répondant à l’appel désespéré de nos amis népalais.

Le tremblement de terre a affecté les constructions d’écoles, les adductions d’eau réalisées dans les années antérieures.

2016, avec la population népalaise, sera une année de reconstruction.

Actuellement, la situation du Népal (« guerre civile entre le terrai et les collines », le blocus indien…) est toujours très préoccupante.

L’association Amitiés Franco-Népalaises depuis 22 ans « se bat » pour apporter un peu d’espoir au peuple népalais. En ces temps difficiles, plus que jamais, avec votre aide et votre soutien, elle est mobilisée pour continuer.

L’équipe de l’association

 

 

 

2013 en révision

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2013 de ce blog.

En voici un extrait :

Un métro New-Yorkais contient 1.200 personnes. Ce blog a été visité 4  000 fois en 2013. S’il était un métro New-Yorkais, il faudrait faire 3 voyages pour les déplacer tous.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

2012 in review

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2012 de ce blog.

En voici un extrait :

600 personnes ont atteint le sommet de l’Everest en 2012. Ce blog a été vu 4 800 fois en 2012. Pour que chaque personne ayant atteint le somment de l’Everest puisse visiter ce blog, 8 ans auraient été nécessaires.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.