DES ELECTIONS AU NEPAL

12 mai 1991  Élection au Népal d’un gouvernement dirigé par G.P. Koirala

Texte rédigé par l’équipe de Perspective Monde

La tenue d’élections législatives au Népal marque une nouvelle étape dans le processus de démocratisation qui secoue ce pays asiatique depuis un an. Victorieux, le Parti du Congrès népalais adoptera des mesures favorables à la libéralisation de l’économie.

Le Népal a vécu une expérience démocratique de courte durée en 1959-1960. Le roi et son entourage dominent la vie politique dont les partis sont exclus. Un ensemble de facteurs accentuent la pression pour une démocratisation des institutions à la fin des années 1980. Des accusations de corruption pèsent notamment sur les dirigeants politiques.  À l’hiver 1989, un blocus économique imposé par l’Inde crée une pression inflationniste et des pénuries qui suscitent un mécontentement croissant. Des manifestations populaires, dont une qui se déroule en avril 1990 près du palais royal,             à Katmandou, sont sévèrement réprimées. Pressé d’agir, le roi Birendra Bir Bikram Shah Dev fait des ouvertures démocratiques qui sont saluées par des rassemblements de joie, dont un de grande envergure dans la capitale. Par la Constitution de novembre 1990, le Népal devient une monarchie parlementaire. Le multipartisme est accepté et les principes des droits de l’Homme reconnus. Depuis avril 1990, le pays est dirigé par un gouvernement intérimaire qui subsistera jusqu’à la tenue d’élections législatives, le 12 mai 1991. À cette occasion, le Parti du congrès arrive en première place, suivi du Parti communiste. Bien que marqué par certaines irrégularités, le scrutin est jugé équitable par les observateurs présents. Le nouveau premier ministre, G.P. Koirala, forme un gouvernement qui souhaite dynamiser l’économie en réduisant le rôle de l’État et en misant sur l’aide étrangère, notamment des États-Unis. Le Népal, un des pays les plus pauvres d’Asie, restera toutefois dans une situation difficile.

NÉPAL • Bientôt un sixième gouvernement en cinq ans  /21 novembre 2013

Le principal quotidien du pays, Kantipur, titre au surlendemain des législatives : « Le parti du Congrès en tête ».

C’est effectivement cette formation, la plus  ancienne parmi toutes celles qui présentaient des candidats, qui semble déjà arriver en première position alors que le dépouillage est en cours.
Les maoïstes, qui avaient rendu les armes et même formé des gouvernements après la chute de la monarchie et la fin de la guerre civile (2006), arrivent en dernière position.

Des élections au NEPAL, quand l’histoire bafouille !

22 ans séparent les deux articles présentés.

Remplaçons quelques mots dans l’article du 12 mai 1991 et nous nous apercevons que 22 années n’ont pas changé grand-chose, malgré une révolution et les promesses des dirigeants en 1991.

  • Le roi et son entourage ne  dominent plus la vie politique, mais leur désir de pouvoir est bien présent.
  • un blocus économique imposé par l’Inde peut créer une pression inflationniste et des pénuries, d’où l’allégeance du Népal vis-à-vis de son grand voisin.
  • Remplaçons :

– 1990 par 2006 et 2008.

– Birendra Bir Bikram Shah Dev (assassiné en 2001) par le nom de son frére, qui n’a pas fait  d’ouvertures démocratiques.

– le Népal monarchie, avec une religion d’état, devient en 2008 un état républicain laïque.

– G.P. Koirala a quitté la scène politique (DCD) mais a eu soin de mettre en place une « dynastie au pouvoir »

  • Le Népal, un des pays les plus pauvres d’Asie, est toutefois dans une situation difficile
Publicités

Publié le novembre 22, 2013, dans Info/ actualité politique, INFO/ ACTUALITE DU NEPAL. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :