BIMKORI

Je regarde la colline boisée de pins de l’Himalaya et demande s’il nous faudra monter longtemps pour atteindre Bimkori. Mon ami népalais m’indique que nous allons contourner la montagne par le haut.

A l’instant même je lui trouve beaucoup d’humour, car il me sait piètre marcheuse et je n’ai nullement envisagé d’aller si haut.

La réalité dépasse la fiction !….

800 mètresde dénivelé….combien de fois levant le regard j’ai dit  » Ils sont fous de construire si haut »

800 mètresde dénivelé….Terres sèches, terrains cultivables arrachés à la pente.

Ici, la couleur brune des champs labourés espère la colère du ciel.

Ici la bufflonne ne donne plus de lait, le fourrage est trop maigre.

Ici, l’eau se porte à dos de femmes, à bras d’enfants.

 

Sans eau rien ne vit.

Il faut abandonner sa terre, la terre de son père, sa maison, la maison de ses ancêtres.

Il faut abandonner ce qui raccroche à une digne existence.

Sans eau les villages se saignent de leur population active qui espère un sort meilleur en ville, ou tout au plus un peu de travail pour nourrir la famille.

800 mètresde dénivelé….j’ai transpiré, pesté.

Pourquoi aller à ta rencontre?

Toi… tu as posé partout des banderoles de bienvenue.

Tu as préparé des colliers de fleurs et la bière des montagnes.

Tu as ouvert ta maison et offert le thé.

Devant ton sourire et ton hospitalité, devant tes difficultés et ta volonté de vivre, se pose la question de savoir comment t’aider ?

Toi qui partage l’eau portée dans ta hotte en osier accrochée sur ton dos.

Adduction d’eau de BIMKORI district du KAVREPALANCHOK.

Terrain accidenté rocheux et boisé. Accessible par sentier pédestre. Dénivelé 800m à partir de l’accès routier. Altitude de la source 1625m. Altitude du hameau le plus bas, 1326m. Dénivelé des travaux 300m.

Captage de sources, confection de bassins de sédimentation et de réservoirs de stockage. Pose de rupteurs de pression et de 10Kms de canalisations. Desserte des 16 hameaux par bornes fontaines…..

Les 665 habitants ont tous un point d’eau à moins de 50 mètres de leur habitation.

Toute la population a pris part à la réalisation du projet.

Aujourd’hui les jardins sont verts, les bufflesses donnent du lait et les hottes en osier ne servent plus à porter les jarres d’eau.

Publicités

Publié le août 22, 2011, dans ACTIONS - REALISATIONS DE L'ASSOCIATION, Bimkori. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :