Les risques d’être bigame, alcoolisé et agressif !

Dans un pays ou le phallus est érigé en symbole (Lingam) Preeti Sundari Chaudhary 26 ans a pris le risque de couper celui de son époux.

La police a dit que  Preeti, après avoir eu connaissance qu’elle était la seconde femme, a lié les mains et les jambes de son «alcoolique» de mari.

A l’aide d’un couteau, elle lui couper le pénis avant d’essayer de le faire rôtir tout vif dans leur logement loué à Sitapaila dans la capitale.

Les voisins ont donné l’alerte en voyant la fumée sortir du logement et la femme s’enfuir.

Les médecins ont récupéré l’organe sectionné, mais ne se prononcent pas sur le résultat de la greffe.

Preeti Sundari Chaudhary a expliqué son « geste de vengeance » par le fait qu’elle avait appris que son époux âgé de 28ans était déjà marié et qu’elle ne supportait plus son alcoolisme et ses agressions sexuelles répétées, envers elle.

Quoiqu’il en soit elle sera jugée pour « l’intention d’assassiner ».

Dans un pays ou la violence conjugale est très présente mais peu réprimée gageons que cette femme aura beaucoup de supporters féminins mais peu de compréhension de la part du sexe opposé.

Source Kantipur.com – le 1er novembre 2010.

Publicités

Publié le août 7, 2011, dans Alcoolisme, violence, bigamie, Info/ actualité sociale, INFO/ ACTUALITE DU NEPAL, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :